Revenir en haut Aller en bas
Maîtres ou Hybrides ?
Attention,

Ce forum est réservé à un public averti, âgé de 18 ans minimum. Il peut contenir des scènes à caractère érotique, violent, voir les deux. En vous inscrivant, vous vous engagez à respecter cette règle d'âge minimum et, en cas de fraude, le forum ne pourra pas être tenu pour responsable.

Merci de votre compréhension et bienvenue dans Maîtres ou Hybrides ?



 

Partagez | 
 

 Aide pour l'Orthographe et la Grammaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phoebe DeCorvillès
Messages : 223
Date de naissance : 07/10/1989
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 27

Feuille de personnage
Métier: Propriétaire du Phoebe's Cookie
Mon Maître(sse)/Mes Hybrides:
Aphrodisias: 3260
avatar
Fondatrice
Fondatrice
MessageSujet: Aide pour l'Orthographe et la Grammaire   Sam 2 Juil - 0:07


L'orthographe

Bonjour,

Voici quelques petites règles d'orthographe qui vous aideront pour vos RPS.

Merci à Salvatore pour cela et d'autre aide seront rajouté avec le temps.

Vous trouverez sur ce lien les 40 règles de bases de l'orthographe. Nous, nous n'en avons mis que certaines.

A ou À ?

Il y a une pomme à manger : est-ce que c'est un verbe ? Il y avait une pomme à manger, il y aura une pomme à manger, donc oui, vu qu'il est conjugable. Du coup on met sans accent.

La pomme est à toi : est-ce que c'est un verbe ? La pomme est avait toi, la pomme est aura toi. Aucun sens à ces phrases, donc avec un accent grave car c'est pas un verbe, par élimination.

S ou C ?

Ces pommes sont pour moi : pronom démonstratif, on pointe du doigt pour désigner les pommes en question.

Ce sont ses pommes : pronom possessif, il ou elle possède les pommes, ce sont les siennes.

On peut parfois mettre celui de son choix si on montre les pommes si elles sont éloignées et dans les bras de quelqu'un d'autre en vue.

C'est ma pomme : "C" est un raccourci de "cela", c'est également démonstratif, cette pomme-ci est la mienne, celle que je vois juste là.

La pomme s'est fait manger : le "s" accompagne le verbe "être" en tant que forme pronominale, il est le diminutif des autres compagnons de verbe comme "te", "me", ou "le". On pourra ainsi dire "la pomme m'est réservée", "la pomme t'est destinée" ou encore "délicieuse ? Cette pomme l'est sûrement je pense". Mais pour éviter ça, on peut opter pour du passé composé "la pomme a été mangée".

En règle générale le "C" sera très souvent démonstratif, à vous de voir si la situation demande une désignation du doigt ou l'exécution d'une action. "Il s'est fait punir", est-ce qu'on désigne quelque chose ? Non, on parle d'une action qui dure. "C'est une lourde punition" est-ce qu'on parle d'une action ? Non, la punition est là, on ne fait que la désigner.

Ou/où ?

Où est ma pomme ? : on parle d'un lieu, donc avec un accent grave. Je veux savoir dans quel endroit elle se trouve, donc "où".

C'est ma pomme ou la tienne ? : on parle pas de lieu cette fois, c'est une opposition entre deux éléments, à savoir "moi" et "toi", donc "ou" sans accent.

N'essayez pas de retenir avec "mais ou et donc or ni car", vu que cette phrase évoque un lieu, on aura tendance à mettre "où" alors que c'est pas du tout la même chose.

Tout ou tous ?

C'est un débat qui fait souvent rage dans les cours d'école, on ne sait jamais quoi mettre.

Il s'agit ici de CLASSES de mot, comme il y a les verbes, les pronoms, les déterminants, les adjectifs, les adverbes.

Ma pomme est à tout le monde : ici "tout" fait partie du C.O.I., soit "à qui" ou "à quoi". Ici il désigne un mot au masculin "monde" donc il restera normal.

Ma pomme est à vous tous : même classe, C.O.I., sauf que là ça désigne plusieurs éléments, le "vous" est de toute façon pluriel dans la conjugaison, donc on met un "s" quand c'est au pluriel.

Ma pomme est toute sale : ici il s'agit d'un ADVERBE, il est donc quasiment invariable. Vous pouvez d'ailleurs le remplacer par "tout à fait" ou un autre adverse classique en "-ment" comme "absolument". La seule chose qui différencie "tout", "toute" et "toutes" ici, c'est le genre féminin singulier ou pluriel, ou masculin, donc pas de "tous" ici.

Il y a cependant des exceptions qui n'entrent dans aucune règle car il s'agira de noms indépendants, "un tout" désigne "un ensemble", "un groupe", du coup comme on mettra "groupes" au pluriel, on dira des "touts".

En règle générale on met "tout" en cas de masculin derrière, "tous" en cas de masculin pluriel, "toute" en féminin et "toutes" en féminin pluriel.

Certains mots prennent toujours -s à la fin

Substantifs et adjectifs : Brebis, concours, corps, cours (d’eau ou leçon), décès, discours, fois, frais, jus, lilas, mois, parcours, pardessus, pays, plusieurs, poids, pois, printemps, progrès, puits, repas, secours, souris, succès, talus, temps, univers, velours.

Adverbes : Ailleurs, alors, d’ailleurs, après, dedans, dehors, dessous, dessus, longtemps, moins, néanmoins, parfois, puis, quelquefois, toujours, volontiers.

Prépositions : Envers, vers.

Conjonctions : Dès que, tandis que.


la l’a / l’as là

Règle 1 : Différenciez : la + temps simple ; l’a + temps composé

Exemples la + temps simples : Il la mange. Il la boit. Nous la mangeons. Nous la buvons.

Exemples l’a + temps composé : Il l’a mangée. Ils l’ont mangée. Tu l’as bue. Nous l’avons bue. Elle l’a vu. Elles l’ont vu

Règle 2 : on utilise là quand on peut remplacer là par ici.

Exemples : Reste là ! Reste ici ! « Madame n’est pas là ! » (Madame n’est pas ici !). « Passe par là ! » (Passe par ici !). Elle est restée plantée là (ici).

leur / leurs

Règle 1 : Je mets au singulier et, si je peux remplacer par lui, leur est un pronom invariable.

Exemples leur invariable (suivi d’un verbe) : Je leur donne à manger. Je lui donne à manger. Il le leur dit. Il le lui dit.

Exemples leur au singulier (suivi d’un nom) : Leur ami va arriver.

Règle 2 : leur n’a pas de féminin

Exemple : Leur maison a brûlé.

Règle 3 : si on ne peut pas remplacer par lui leur s’accorde

Exemples leurs au pluriel (suivi d’un nom) : Leurs amis vont arriver. (impossible de dire « Lui amis vont arriver » ! donc accord). Leurs affaires vont bien. (impossible de dire « Lui affaires vont bien » ! donc accord)

Règle 4 : leurs précédé de les s’accorde.

Exemple : Ils ont reconnu les leurs.

on / on n’

Règle 1 : Pour distinguer on de on n’ , il suffit de mettre le verbe à une autre personne pour voir s’il est à la forme négative ou positive.

Exemples on : On entend du bruit (nous entendons du bruit). On entend mal (nous entendons mal) On entend bien (nous entendons bien). On allume le feu (nous allumons le feu).

Exemples on n’ : On n’entend pas (nous n’entendons pas). On n’entend guère (nous n’entendons guère). On n’entend plus (nous n’entendons plus). On n’allume jamais (ils n’allument jamais).

ou / où

Règle 1 : Si je peux remplacer par « ou bien », j’écris ou ; sinon, j’écris .

Exemples ou : C’est toi ou lui (C’est toi ou bien lui). Une pomme ou une poire (Une pomme ou bien une poire).

Exemples : Où vas-tu ? Ou bien vas-tu ? (impossible). Où veux-tu en venir ? Ou bien veux-tu en venir ? (impossible). La source où buvaient les troupeaux est tarie. La source ou bien buvaient… (impossible).

peu peux / peut

Règle 1 : J’écris peu quand ce mot signifie « pas beaucoup ». Autrement, c’est le verbe pouvoir : peux, peut

Exemples peu : J’ai peu d’argent en poche. Il est très peu bavard.

Exemples verbe pouvoir : Tu peux venir avec moi. Je peux t’aider. Il peut t’aider ?

quand / quant / qu’en

Règle 1 : on utilise toujours quand, sauf devant à, au, aux (quant)

Exemples quand : Quand serez-vous à Genève ? Quand je pars en Italie, j’emporte des lires.

Exemples quant : Quant à toi, tu ne perds rien pour attendre. Quant aux lettres écrites, elles seront classées. Quant au corbeau de la fable, il fut bien attrapé.

Règle 2 : Qu’en est suivi d’un verbe et le en signifie « de cela »

Exemples : Qu’en penses-tu ? Qu’en est-il de ta récente demande ? Il faut se moquer du qu’en-dira-t-on.

quel / quelle, quels / quelles, qu’elle / qu’elles

Règle 1 : Quel, quels, quelle, quelles sont accompagnés d’un nom.

Exemples : Quel train prends-tu ? Quelle règle difficile ! Quels beaux discours avons-nous entendus ! Quelles idées lui mets-tu dans la tête ?

Règle 2 : qu’elle et qu’elles sont suivis d’un verbe.

Exemples : Il ne faut plus qu’elle sorte seule. Je me rends bien compte qu’elles feront ce qu’elles veulent.

si / s’y / -ci

Règle 1 : Lorsqu’on peut conjuguer : s’y. Autrement toujours si, sauf quand on peut désigner quelqu’un ou quelque chose : -ci + la note si de la gamme : do – si – la – sol…

Exemple si : Si je peux… Tu es si grand !

Exemple s’y : il s’y rend. Je m’y rends !

Exemple –ci : celui-ci, ci-dessous. Comme ci, comme ça.

Pluriel général des noms et des adjectifs (-s, -x, -z)

Règle 1 : en général, on forme le pluriel des noms et des adjectifs en ajoutant s ; s’ils sont déjà terminés par -s, -x ou -z , ils ne changent pas au pluriel.

Exemples : Un classeur, des classeurs. Un livre, des livres. Un tapis, des tapis. Une noix, des noix.

Pluriels particuliers : Un aïeul, des aïeux. Un ciel, des cieux. Un oeil, des yeux.

Pluriel des noms en -ail

Règle 1 : Ils prennent s au pluriel.

Exemples : Un rail, des rails. Le détail, les détails.

Exceptions : Un bail, des baux. Un corail, des coraux. Un émail, des émaux. Un soupirail, des soupiraux. Un travail, des travaux. Un vantail, des vantaux. Un vitrail, des vitraux.

Pluriel des noms et des adjectifs en -al

Règle 1 : Ils forment leur pluriel en -aux .

Exemples : Un cheval de labour, des chevaux de labour. Le journal de midi, des journaux de midi. Un ordre spécial, des ordres spéciaux. Un lever matinal, des levers matinaux.

Exceptions : Un bal, des bals. Bancal : des tabourets bancals. Un carnaval, des carnavals. Fatal : des événements fatals. Un chacal, des chacals glacial : des vents glacials. Un festival, des festivals natal : les pays natals. Un récital, des récitals naval : des chantiers navals. Un régal, des régals.

Pluriel des noms en -au / -eau / -eu

Règle 1 : Ils prennent x au pluriel.

Exemples : Un étau, des étaux. Un bureau, des bureaux. Un enjeu, des enjeux. Un vœu, des vœux.

Exceptions : un bleu, des bleus. Un pneu, des pneus.

Pluriel des noms en -ou

Règle 1 : Ils prennent s au pluriel.

Exemples : Un clou, des clous. Un trou, des trous.

Exceptions : Un bijou, des bijoux. Un caillou, des cailloux. Un chou, des choux. Un genou, des genoux. Un hibou, des hiboux. Un joujou, des joujoux. Un pou, des poux.

Féminin des adjectifs en -et

Règle 1 : Les adjectifs terminés par -et forment leur féminin en -ette

Exemples : Un directeur muet, une assemblée muette, un calcul net, une entrée nette, mon frère cadet, ma soeur cadette.

Exceptions : Un plaisir complet, une joie complète, un garçon discret, une fille discrète, un plan concret, une idée concrète, un ouvrier inquiet, une aide inquiète, un code secret, une sortie secrète.

Verbes terminés par -é / -er / -ez ; -i / -is / -it ; -u / -us / -ut

Règle 1 : -i ou -u c’est le participe passé précédé de l’auxiliaire

Exemples : j’ai nourri, j’ai vu.

Règle 2 : -is ou -us c’est je ou tu sans auxiliaire.

Exemples : je nourris, tu vis, je reçus, tu ris.

Règle 3 : -it ou -ut c’est il sans auxiliaire.

Exemples : il nourrit, il vit, il reçut, il rit.

Règle 4 : Quand je peux remplacer par vendu j’écris :

Exemple : Il a mangé (Il a vendu).

Règle 5 : Quand je peux remplacer par vendre j’écris –er.

Exemple : il laissa tomber (Il laissa vendre).

Règle 6 : Quand je peux remplacer par vendez j’écris –ez.

Exemple : Vous dansez (Vous vendez).

© Narja - Never-Utopia




Dernière édition par Phoebe DeCorvillès le Dim 23 Oct - 21:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Phoebe DeCorvillès
Messages : 223
Date de naissance : 07/10/1989
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 27

Feuille de personnage
Métier: Propriétaire du Phoebe's Cookie
Mon Maître(sse)/Mes Hybrides:
Aphrodisias: 3260
avatar
Fondatrice
Fondatrice
MessageSujet: Re: Aide pour l'Orthographe et la Grammaire   Sam 2 Juil - 1:40


La Grammaire

Bonjour,

Voici quelques petites règles de grammaire qui vous aideront pour vos RPS.

Vous trouverez sur ce lien pleins règles de bases sur la grammaire. Nous, nous n'en avons mis que certaines.

Accord de l'adjectif qualificatif

Règle : l'adjectif qualificatif, épithète ou attribut, s'accorde en genre et en nombre avec le nom ou le pronom auquel il se rapporte (Une grande fille. Trois petits garçons. Elles sont jolies).

- S'il se rapporte à plusieurs noms ou PRONOMS, il se met au pluriel et prend le genre des mots qu'il qualifie (La table et la chaise anciennes). Si les mots sont de genres différents, l'adjectif se met au masculin pluriel (La table et le buffet anciens). Il faut, dans ce cas, essayer de rapprocher l'adjectif du nom masculin donneur d'accord.

- L'accord peut se faire, selon le sens, avec le mot le plus rapproché (Une table et une chaise ancienne = seule la chaise est ancienne). Le sens, parfois, commande un accord de ce type (J'ai parlé avec votre père et votre frère aîné), seul le frère peut être qualifié d'aîné.

Notez : les adjectifs qualificatifs utilisant des noms de fleurs, de fruits, de pierres précieuses, etc., restent invariables (Des robes orange. Des yeux émeraude).

L'adjectif est en rapport avec plusieurs noms :

1. Les noms sont joints par une conjonction de comparaison (comme, ainsi que...). Si la conjonction est vraiment une comparaison (elle est alors fréquemment entre parenthèses), il ne s'accorde qu'avec le premier nom (Cet homme a le dos, comme la nuque, fort et musclé). Mais si le sens est celui de "et", il s'accorde avec les deux (Il a la main ainsi que l'avant-bras tout brûlés).

2. Les noms sont joints par "ou". L'adjectif s'accorde avec le dernier, sauf si l'on veut explicitement marquer que les deux noms sont qualifiés (Il demande du soutien ou une aide rapide. On demande un technicien ou technicienne qualifiés).

3. L'adjectif se rapporte à un nom suivi de son complément. C'est, en ce qui concerne le traitement automatique, une des configurations les plus délicates. L'adjectif s'accorde selon le sens, tantôt avec le nom, tantôt avec le complément (Un bleu de chauffe graisseux mais Un bouquet de fleurs fraîches).

Accord du verbe (règles générales)

Le verbe s'accorde en nombre et en personne avec son sujet, que le sujet soit exprimé ou sous-entendu :

Les voitures avancent, foncent, roulent vers le front.

S'il existe plusieurs sujets, le verbe se met au pluriel.

Le cheval et la jument galopent vers le bois.

Le verbe ne marque pas le genre du sujet (il ou elle mange); seul le participe passé l'indique.

Si les sujets ne sont pas de la même personne, l'usage impose un ordre de priorité:

la première personne l'emporte sur la seconde :

Toi et moi = pluriel première personne (Toi et moi sommes venus).

La première personne l'emporte sur la troisième :

Lui et moi = pluriel première personne (Lui et moi sommes venus).

la deuxième personne l'emporte sur la troisième :

Toi et lui = pluriel deuxième personne (Toi et lui êtes venus).

Accord du participe passé : être et avoir

Le participe passé conjugué avec l'auxiliaire "avoir" s'accorde en genre et en nombre avec le complément d'objet direct (COD), si celui-ci est placé avant :

Ces fleurs, je les ai coupées.
Cette lettre, il l'a écrite.

Si le complément d'objet direct est placé après ou s'il n'existe pas, le participe passé conjugué avec "avoir" reste invariable :

J'ai coupé ces fleurs.
Il a écrit cette lettre.
Nous avons été au spectacle.
*

Le participe passé conjugué avec l'auxiliaire "être" s'accorde en genre et en nombre avec le sujet du verbe :

Mes amis sont partis.
Mes amies sont parties.

Le participe passé sans auxiliaire (à valeur d'adjectif) s'accorde en genre et en nombre avec le nom ou le pronom auquel il se rapporte :

Des fleurs séchées.
Un article vendu.
Des maisons ouvertes.

Notez : Cette règle générale présente de nombreuses exceptions et quelques "finesses" que beaucoup jugent superflues.

*n'en déplaise à quelques puristes qui corrigent systématiquement et à tort "nous avons été" par "nous sommes allés", les deux phrases ont donc des sens différents et sont toutes les deux correctes. Lorsque vous dites "nous sommes allés au spectacle", vous dites que vous vous êtes déplacés jusqu'au lieu du spectacle, non que vous y avez assisté. Lorsque vous dites "nous avons été au spectacle", vous sous-entendez que vous vous êtes déplacés jusqu'au lieu du spectacle et surtout que vous avez assisté à ce spectacle, le verbe être étant un verbe d'état non de déplacement.

Subjonctif

Quelle que soit sa voix (active, passive, pronominale), un verbe a sept modes possibles (voir modes). le subjonctif est essentiellement le mode de la subordination, de l'indécision, du doute, du fait pensé. C'est aussi le mode le plus délicat d'emploi.

Il a quatre temps qui vont deux par deux : présent et passé, imparfait et plus-que-parfait.

- le présent exprime aussi bien le futur (Je veux que tu écrives la préface au mois de mars de l'année prochaine).
- le passé exprime l'antériorité par rapport au moment actuel (Je veux qu'il ait connu le second personnage au moment où il abandonne son travail).
- le plus-que-parfait exprime l'antériorité par rapport à l'imparfait (Je voulais que tu eusses connu mon enfance).

Le subjonctif se rencontre en proposition principale ou indépendante, il exprime un ordre ou une défense (Qu'il sorte! Qu'il ne touche pas mes livres.), un souhait (Puissiez-vous prendre la bonne décision), une supposition (Qu'il ait la santé et nous pourrons compter sur lui), une concession (Qu'il ne l'ait pas fait exprès, voilà qui ne nous avance guère).

En proposition subordonnée le subjonctif s'emploie après des verbes de forme impersonnelle marquant la nécessité, le doute, le désir, etc. Après "que" introduisant une subordonnée complément d'objet mise en tête de la phrase. Après des verbes d'opinion, de déclaration, de perception quand le fait est simplement envisagé. Dans de nombreuses subordonnées circonstancielles.

© Narja - Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
 
Aide pour l'Orthographe et la Grammaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aide générale pour l'orthographe et la grammaire
» Firefox aide à l'orthographe
» Aide pour un jeu Zelda : les combats à l'épée
» Besoin de votre aide pour les postes vacants
» aide pour trouvee le ( 5eme donjon))

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maîtres ou Hybrides ? :: Administration :: Règlement & Contexte :: Aide pour les Membres-
Sauter vers: